Gestion immobilière et assurance habitation : les erreurs à éviter et quelques trucs pour payer moins cher ! -
Comparez 3 Courtiers Immobiliers. Trouvez Votre Courtier en 2mins +250 Courtiers Immobiliers Partenaires partout au Québec
  • Merci pour l’excellent service qui nous permet d’entrer en contact avec de bons courtiers.
    On a parlé avec avec 2 d’entre eux et ils semblent compétents. On va faire notre choix sous peu.
    En espérant avoir plus de chance qu’avec DuProprio !

    M. Cloutier
    5 star
  • Très utile de pouvoir comparer les courtiers et de voir leur approche. Cela nous a permis
    de choisir le courtier qui nous semblait le plus compétent pour vendre notre condo et notre
    choix s’est avéré le bon. On a vendu vite et bien !

    P. Vallières
    5 star
  • Très bon service en ligne. Rapide, simple et efficace. J’ai aimé parler avec les courtiers et voir
    leur idée et leurs stratégies pour vendre. Ils semblaient ouverts à négocier
    un peu leur commission donc j’y réfléchis.

    S. Lalonde
    5 star

Gestion immobilière et assurance habitation : les erreurs à éviter et quelques trucs pour payer moins cher !

12 May 2017,
 0

immobilier assurances habitation

Lorsqu’on achète un bien immobilier, l’une des premières choses à laquelle on devrait penser est de contracter une assurance habitation. On ne voudrait surtout pas voir notre investissement partir en fumée ! L’assurance habitation est d’une importance vitale, puisqu’elle protège non seulement votre bien, mais votre situation financière ! Bien des gens comprennent mal le fonctionnement de cette assurance et la prennent bien souvent à la légère. Une assurance habitation devrait ainsi couvrir plusieurs choses, afin de garantir qu’en cas d’accident, vous n’aurez rien à craindre. Voici donc les principales protections et clauses que devrait contenir votre assurance habitation afin que vous soyez paré à toute éventualité.

 

Le bâtiment

Évidemment, votre bâtiment doit être couvert par votre assurance. Lorsque vous êtes propriétaires, cette dernière couvrira également toutes les dépendances, c’est-à-dire les cabanons, les remises, etc. Le montant de couverture correspond généralement au coût de reconstruction des différents bâtiments implantés sur le terrain. Vous n’obtiendrez pas un montant équivalent à la valeur marchande, mais plutôt un montant qui permet de remettre l’immeuble dans l’état où il était avant le sinistre. Ce montant n’est pas nécessairement égal à l’évaluation municipale ou à la valeur marchande. Votre bâtiment peut être endommagé par différents sinistres ou événements. Voici donc une courte liste des risques couverts par votre assurance :

  • ✔ Feu
  • ✔ Incendie de forêt
  • ✔ Vol
  • ✔ Vandalisme
  • ✔ Vent
  • ✔ Grêle
  • ✔ Foudre
  • ✔ Explosion
  • ✔ Fumée
  • ✔ Fuite
  • ✔ Débordement d’eau potable
  • ✔ Fuite/débordement eau usée
  • ✔ Émeute
  • ✔ Choc d’objets (véhicule entre en collision avec votre bâtiment)

 

Chaque contrat signé avec une compagnie d’assurance comportera néanmoins ses exceptions. Les assurances évaluent les risques reliés à différents facteurs et décident de ne pas couvrir certains risques. Les exceptions qui sont les plus courantes sont :

  • ✔ Inondation due à un débordement de cours d’eau
  • ✔ Tremblement de terre
  • ✔ Glissement de terrain
  • ✔ Pollution
  • ✔ Bien illégalement acquis
  • ✔ Sinistres imputables à des cas extrêmes (guerre, terrorisme, etc.)
  • ✔ Et plus encore !

 

Il est important de noter ici qu’il est possible de faire ajouter des protections additionnelles, aussi communément appelées « avenants », afin de faire couvrir certains biens attenants au bâtiment ou certains risques qui n’étaient pas couverts à la base. Par exemple, un propriétaire pourrait faire ajouter un avenant afin de faire couvrir sa piscine ou encore pour être couvert en cas de tremblement de terre. Il est important de s’informer auprès de son conseiller afin de voir les différentes options à votre disposition.

 

La responsabilité civile

Votre assurance devrait toujours vous offrir une protection en responsabilité civile. Cette dernière devrait être contractée tant par des propriétaires que des locataires, puisque les deux peuvent être tenus responsables des dommages qui ont été causés à une tierce personne. La couverture vous évite donc d’être poursuivi pour diverses raisons. Voici quelques exemples :

  • ✔ Le facteur glisse sur une plaque de glace dans votre entrée et se fracture la hanche
  • ✔ Un ami se blesse chez vous
  • ✔ Un feu dans votre propriété se propage et endommage la propriété voisine
  • ✔ Etc.

 

Il est donc très important de vérifier que votre assurance habitation protège bien votre responsabilité civile.

 

Les biens mobiliers

L’assurance habitation que vous contractez couvre non seulement le bâtiment, mais également tout ce qui se trouve à l’intérieur de celui-ci. Il est donc bien important de répertorier les biens que vous possédez et de communiquer avec votre courtier en assurance pour vous assurer que votre déclaration soit exacte. Les biens qui sont automatiquement inclus sont :

  • ✔ Les meubles
  • ✔ Les vêtements
  • ✔ Les électroménagers
  • ✔ Les équipements électroniques

 

Si vous possédez biens de grandes valeurs, par exemple des œuvres d’art, des bijoux, des articles en or, des fourrures, etc., vous devez alors communiquer avec votre courtier pour prendre les protections adéquates qui s’imposent. Votre assurance habitation a généralement certaines limites concernant plusieurs biens. Il faut donc vous assurer que tout est en règle lorsque vous négociez votre assurance habitation, puisqu’advenant un sinistre, votre assureur peut refuser d’indemniser certains biens. Voici quelques exemples de biens dont vous devriez parler avec votre courtier :

  • ✔ Animaux
  • ✔ Bicyclettes
  • ✔ Logiciels informatiques
  • ✔ Jeux vidéo/Films/support vidéo
  • ✔ Bijoux et objets en or et en argent
  • ✔ Fourrures
  • ✔ Œuvres d’art
  • ✔ Collections
  • ✔ Etc.

 

Il est donc primordial de parler avec son assureur pour déterminer une police d’assurance qui reflète la valeur réelle de vos biens. Un truc, afin de faciliter une éventuelle réclamation, est de prendre des photos ou des enregistrements vidéos de vos biens et de dater ces derniers afin de prouver que vous aviez ces biens en votre possession. Gardez également les factures et prenez en note les numéros de série, car cela pourrait grandement vous aider pour votre réclamation.

Chaque assureur à ses propres conditions et règles relatives aux réclamations et à la déclaration. Informez-vous auprès de plusieurs agences pour plus de détails.

 

Les différents types de contrats

Il existe deux grands types de contrats dans le monde de l’assurance. Les voici :

 

LES DEUX TYPES DE CONTRATS D’ASSURANCE
 

Formule « risques spécifiés »

 

Cette formule couvre vos biens contre certains risques précisés dans le contrat, de même que votre responsabilité civile.

 

 

 

Formule « tous risques »

 

Cette formule protège tous vos biens contre tous les types de risques, à l’exception de ceux expressément exclus du contrat, de même que la responsabilité civile. Plus dispendieuse que la précédente, elle offre cependant une protection optimale.

 

 

 

Quelques trucs pour payer moins cher son assurance

Personne n’a envie de payer le gros prix pour son assurance. Afin de faire diminuer votre paiement d’assurance, il existe certains trucs qui vous permettront d’économiser. Afin de vous aider à diminuer vos mensualités, en voici quelques-uns :

 

Souscrire à plusieurs polices d’assurance avec le même assureur

Un assureur peut décider de vous faire un meilleur prix si vous contractez plusieurs polices d’assurance avec lui. Par exemple, si vous décidez d’assurer vos deux automobiles et votre propriété avec eux, il peut consentir à vous accorder un meilleur tarif. Il ne faut pas se gêner pour demander.

 

Augmenter le montant de votre franchise

La franchise, aussi communément appelée le « déductible », est le montant que vous devez obligatoirement payer lorsque vous faites une réclamation. Par exemple, si faites une réclamation de 1000$ pour une automobile et que votre franchise est de 250$, vous devrez payer les 250 premiers dollars puis votre assureur couvrira le reste. C’est le même principe en habitation. En augmentant cette franchise, votre assureur peut consentir à baisser vos paiements, car cela lui garantit une réclamation inférieure en cas de sinistre, et vous ne devez débourser que si un incident survient. Ça peut être un bon moyen d’économiser.

 

Munir sa propriété d’un système d’alarme relié à une centrale

Le montant de vos paiements d’assurance varie selon plusieurs facteurs, dont votre localisation, les biens assurés, le bâtiment, etc., mais également en fonction du niveau de risque associé. En effet, si vous faites installer un système d’alarme relié à une centrale, vous diminuez les risques de vol, d’entrée par infraction et du même coup, les risques de vandalisme et d’incendie criminel. Votre assureur peut ainsi baisser votre prime si vous lui dites que votre propriété est sécurisée et munie d’un système d’alarme.

 

Donnez le plus de détails possible à votre assureur par rapport aux rénovations récemment effectuées

Des rénovations ayant été récemment faites au niveau de la plomberie et de l’électricité peuvent faire diminuer votre paiement d’assurance. Pourquoi ? Parce que si votre circuit électrique est récent, il y a moins de risque qu’un incendie soit provoqué par une « mal fonction ». C’est la même chose au niveau de la plomberie, où le niveau de risque d’un dégât est souvent relié à l’âge du réseau. Prenez donc le temps d’informer votre assureur des rénovations que vous avez effectuées. Certaines d’entre elles pourraient faire diminuer votre niveau de risque et faire baisser du même coup le montant que vous versez chaque mois en assurance.

 

Demandez trois soumissions et magasinez votre assurance

Vous devriez toujours magasiner votre assureur afin d’être sûr d’avoir le meilleur prix ! Il faut habituellement obtenir trois soumissions pour être bien certain des prix du marché et pour faire un choix éclairé. Que vous soyez propriétaire ou gestionnaire d’un vaste parc immobilier, il faut comprendre que l’assurance habitation est très importante et mettre tout en œuvre pour obtenir une couverture optimale, tout en s’assurant de payer le juste prix.

 

Comparez 3 Courtiers

Remplissez le formulaire ci-dessous et 3 Courtiers IMMOBILIERS vous feront une Proposition. Comparez: Commission, Service & Personnalité