Vendre sa maison en 2018: les prévisions et tendances à surveiller au Québec -

Vous Vendez ou Achetez une Maison ou un Condo?
Comparez 3 Stratégies des Meilleurs Agents Immobiliers de Votre Région via un Simple Formulaire Web!

Comparez: % de Commission, Personnalité & Service

Comparez 3 Agents Immobiliers

Remplissez le formulaire ci-dessous et 3 Courtiers IMMOBILIERS vous feront une Proposition. Comparez: Commission, Service & Personnalité

+170

Courtiers Partenaires

Vendre sa maison en 2018: les prévisions et tendances à surveiller au Québec

15 décembre 2017,
 0

marche-immobilier-2018-tendances-previsions

Les ventes de propriétés en 2017 : une année record !

L’année 2017 tire à sa fin et cette dernière fut particulièrement agitée comparativement aux années précédentes. En effet, le nombre de ventes en 2017 s’est élevé à 82 600, une augmentation de 6% par rapport à 2016. Les chiffres de 2017 sont extrêmement révélateurs, puisque le nombre de ventes a fracassé le record historique, plaçant ainsi 2017 comme étant l’année où le nombre de ventes de propriétés a été le plus élevé dans l’histoire au Québec. Bien des gens se demandent si cette tendance et cette forte activité sur le marché se poursuivront en 2018 ou si le marché devrait se stabiliser un peu partout au Québec. Voyons les prévisions et les tendances du marché de 2018 mises de l’avant par les experts de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

 

Prévision 2018 : une année record à prévoir partout au Québec !

Le FCIQ a dévoilé ses prévisions pour l’année 2018 au Québec, et la forte croissance des ventes sur le marché de 2017 devrait se poursuivre tout au long de l’année qui suit. En effet, en 2018, le nombre de ventes devrait battre le record de 2017 en place. Les prévisions sont ainsi positives pour l’ensemble du Québec au niveau du nombre de ventes et de l’augmentation des prix des propriétés. Deux constats ressortent fortement de l’analyse effectuée par la FCIQ : tout d’abord, le marché de la région métropolitaine de Montréal devrait connaître la croissance la plus importante dans l’ensemble de la province, et deuxièmement le marché du condo à Québec devrait se stabiliser pour la première fois en huit ans. Voyons donc quelques-uns des faits les plus intéressants et des tendances à surveiller en 2018 au Québec.

 

Le nombre de ventes et le prix médian des maisons seront en hausse en 2018

Tout d’abord, dans l’ensemble de la province, le nombre de ventes devrait augmenter de 3% par rapport à l’année derrière, passant de 82 600 à 85 400 ventes. Cette variation positive importante signifie que l’activité sur le marché immobilier devrait rester importante. Pour ce qui est du prix médian des maisons unifamiliales, la tendance suggère que ce les prix devraient s’apprécier d’environ 3% par rapport à 2017, qui eux s’étaient déjà apprécié de 4% par rapport à 2016. Cette hausse de valeur peut s’expliquer par la demande croissante et la forte activité sur le marché immobilier. Il sera intéressant de voir quelles seront les régions les plus fortement touchées et où l’on assistera à une plus grande croissance des prix de vente. Le tableau qui suit, tiré de l’analyse présentée par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), présente de manière visuelle la croissance du nombre de ventes et des prix médians dans la province de Québec.

marche-immobilier-2018-previsions-chiffres-prix-nombre-ventes-FCIQ

Voyons maintenant quelles seront les tendances et prévisions dans les deux plus grands pôles d’activité immobilière au Québec, soit la région de Montréal et la région de Québec. Ces deux marchés aux réalités différentes vont-ils évoluer de manière positive en 2018 ?

Voyons voir ce que la FCIQ a à dire à ce sujet !
COMMENCER À COMPARER LES COURTIERS DE VOTRE RÉGION

Le marché immobilier dans la région de Québec en 2018 : à quoi s’attendre ?

Le marché immobilier à Québec devrait être légèrement plus timide que dans l’ensemble du reste du Québec, selon les prévisions de la FCIQ. En effet, les prix devraient croître d’environ 2%, soit 1% sous la moyenne de croissance provinciale, ce qui est tout de même respectable. Le nombre de transactions devrait également augmenter dans la région de Québec, où le taux de chômage est le plus bas en province.

Cependant, la création d’emploi a été plus faible au cours des dernières années, ce qui peut expliquer en partie la timide croissance des prix et du nombre de transactions. À Québec, le nombre de ventes de maisons et de condos devrait passer de 6 880 (2017) à 7 000 en 2018. Le secteur des maisons unifamiliales est toujours extrêmement solide et devrait continuer sa croissance en 2018. Le prix médian d’une maison unifamiliale à Québec devrait tourner autour de 254 000$ en 2018. Mais qu’en est-il du marché du condo à Québec ?

quebec-marche-immobilier-tendance-2018

Le marché du condo à Québec se stabilisera en 2018

En baisse depuis les huit dernières années en raison de la surconstruction de copropriétés dans la région, le prix des condos à Québec devrait se stabiliser en 2018 pour la première fois en huit ans. C’est un fait extrêmement positif et encourageant, et la FCIQ note justement que l’offre actuelle de condos est en baisse alors que la demande se raffermit de plus en plus. Le prix médian d’un condo à Québec devrait donc demeurer le même qu’en 2017, soit environ 189 000$. Alors que la vente de maison unifamiliale représente près de 75% du total des ventes et que leur prix est en croissance depuis bon nombre d’années, les propriétaires de condos attendent avec impatience que le marché du condo fasse un pas dans la bonne direction. 2018 pourrait être une bonne année qui stabiliserait les prix, de même que l’offre et la demande dans la région. 2018 sera-t-elle une plaque tournante pour l’évolution des prix des condos à Québec ?

Seul l’avenir pourra nous le dire !

 

Le marché immobilier de la région de Montréal : une forte croissance à prévoir !

Le marché immobilier de la région métropolitaine de Montréal devrait sortir grand gagnant de l’année 2018. En effet, la FCIQ prévoit que le nombre de ventes dans la région devrait augmenter de 5%, soit 2% de plus que la moyenne provinciale (3%). Le marché résidentiel de Montréal devrait donc augmenter beaucoup plus que dans le reste de la province. Selon certaines prévisions, le nombre de ventes dans la métropole devrait dépasser la barre des 45 000, une première dans l’histoire !

montreal-marche-immobilier-tendances-2018

Pour ce qui est des prix des maisons et des condos, le tableau qui suit présente les principaux indicateurs de croissance de ces deux types d’habitation dans la région métropolitaine de Montréal. Ce tableau, tiré de l’analyse de la FCIQ, illustre que les prix des maisons unifamiliales devraient croître de 5% en 2018 pour atteindre un prix médian de 332 000$. Dans le cas des condos, les prix devraient croître de 3% pour atteindre un prix médian de 255 000$. Comme on peut le voir, le marché résidentiel des maisons et des copropriétés est en pleine santé à Montréal, et l’offre et la demande devrait demeurer dans un équilibre très intéressant.

marche-montreal-immobilier-region-metropolitaine

Contrairement à Québec, où les prix des condos devraient se stabiliser après plusieurs années de décroissance, les prix des condos à Montréal sont en croissance depuis plusieurs années et continueront d’évoluer dans ce sens en 2018. Que du positif semble ressortir des tendances et prévisions présentées pour 2018 dans la région métropolitaine de Montréal, ce qui devrait enthousiasmer les propriétaires et donner confiance en la stabilité du marché.

 

Le resserrement des règles hypothécaires et l’augmentation des taux : un frein à l’accès à la propriété ?

Plusieurs se demandent si le resserrement des règles hypothécaires et l’augmentation des taux ont de quoi inquiéter quant à la stabilité future du marché immobilier québécois. En effet, les prêts hypothécaires ayant un ratio prêt-valeur inférieur à 80% ont de nouvelles restrictions et les taux d’intérêt ont augmenté en 2017. Une hausse est également prévue en 2018. Est-ce que cela pourrait ralentir et avoir un impact négatif à court ou à moyen terme sur le marché ? Selon les données mises de l’avant par la FCIQ, il n’y a pas de quoi s’inquiéter !

En effet, au cours des 24 derniers mois, 150 000 emplois ont été créés dans la province, ce qui a lancé le marché du travail sur une incroyable lancée tout en abaissant le taux de chômage au Québec à un niveau historiquement bas. La demande d’habitation devrait ainsi être forte en raison d’une bonne création d’emploi, d’un solde migratoire intéressant et d’une confiance des consommateurs québécois à son niveau le plus élevé en 15 ans. Tous ces facteurs feront en sorte que la demande immobilière sera en croissance en 2018, et que l’accès à la propriété sera stimulé.

 

immobilier-au-quebec-2018

 

Est-ce qu’un krach immobilier est à prévoir en 2018 au Québec ? – Bulles, cycles, etc.

Beaucoup de gens se questionnent à savoir si le marché immobilier canadien, voire au Québec, est actuellement dans un état de « bulle immobilière » et s’il faut prévoir un krach immobilier dans un avenir rapproché.

Les experts s’entendent sur une chose, soit sur le fait que le marché immobilier ne devrait pas du tout connaître une baisse en 2018, et que rien ne peut laisser présager qu’un krach immobilier est à prévoir. Le marché immobilier au Québec est stable et les influences étrangères sur les marchés locaux sont très faibles. Beaucoup de ménages s’inquiétaient de la flambée des prix et de la croissance rapide du marché il y a de cela quelques années, et pensaient véritablement que le marché connaitrait inévitablement une correction. Pourtant, les analystes et évaluateurs semblent plutôt pencher pour dire que le marché est en excellente santé et que les politiques gouvernementales mises en place ont contribué à stabiliser le marché au cours des dernières années.

Évidemment, le marché immobilier est généralement cyclique, mais les experts prédisent plutôt qu’après de nombreuses années de forte croissance au début des années 2000, le marché tend désormais à une correction en douceur qui s’amortira sur plusieurs années. En 2018, le marché devrait donc simplement se stabiliser, les prix ne variant pas beaucoup par rapport à 2017 et l’accès à la propriété devraient également demeurer abordables.

bulle-immobiliere-2018-crash-NON-stabilite-a-prevoir

 

Quelle est l’opinion des évaluateurs immobiliers quant à l’évolution du marché en 2018 ?

Les évaluateurs immobiliers, qui suivent attentivement l’évolution du marché mois après mois, affirment qu’après plusieurs années de montagnes russes, le marché devrait ralentir pendant quelques années, notamment en 2018.

Plusieurs courtiers immobiliers consultés affirment également que 2018 sera probablement une excellente année pour vendre sa maison, car il sera autant à l’avantage des acheteurs que des vendeurs.

Si vous avez un projet de vente ou d’achat, vous pourriez ainsi considérer 2018 comme une bonne année pour le lancer. De plus, les taux d’intérêt pour les prêts hypothécaires ne devraient pas augmenter de manière très significative, s’ils augmentent.

L’accessibilité à la propriété devrait également demeurer stable malgré le resserrement des conditions de prêt hypothécaire, d’une part en raison de la stagnation des prix, mais aussi en raison de la forte utilisation de l’assurance prêt hypothécaire de la SCHL.

evaluateurs-agrees-opinion-marche-2018

 

Le condo : un type de propriété à la popularité croissante en 2018 !

La maison unifamiliale est sans contredit le type de propriété le plus populaire au Québec, mais pourtant, le condo commence tranquillement à faire sa place de plus en plus dans le cœur des Québécois. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce ne sont pas seulement les jeunes qui commencent à aimer le style de vie des condos. Les jeunes retraités et les adultes dont les enfants sont partis de la maison aiment les condos modernes, biens situés et qui ne demandent aucun entretien. Pas de gazon à couper, pas de piscine à filtrer, pas d’arbres à émonder…la paix quoi !

Pour les jeunes, les condos sont tendance, font bonne figure et sont souvent situés près de tous les services essentiels. Les jeunes couples en raffolent, de même que les célibataires ! Il ne fait aucun doute que de plus en plus de jeunes désireront en acheter au cours des prochaines années, et 2018 ne fera surement pas exception.

D’ailleurs, le nombre croissant de constructions de condos à Québec et Montréal témoigne de la confiance des promoteurs envers ce type de propriété déjà en abondance.

condo-2018-previsions

 

Faits saillants à retenir : marché immobilier 2018

Pour terminer, voici donc les faits saillants à retenir concernant les prévisions et les tendances du marché immobilier en 2018.

  • ✓ Le nombre de ventes en 2018 surpassera le record de 2017 avec une augmentation de 3% pour totaliser 85 400 ventes
  • ✓ Marché immobilier de Montréal : région avec la plus forte hausse de prix et du nombre de ventes
  • ✓ Marché des maisons à Montréal : les prix sont en croissance de 5% en 2018
  • ✓ Marché du condo à Montréal : les prix sont en croissance de 3% en 2018
  • ✓ Marché des maisons à Québec : les prix sont en croissance de 2% en 2018
  • ✓ Marché des condos à Québec : les prix sont stables pour la première fois en 8 ans
  • ✓ Le prix médian d’une maison unifamiliale au Québec augmentera de 3% pour se situer aux alentours de 251 000$ en 2018
  • ✓ La hausse des taux et les nouvelles règles hypothécaires ne devraient pas affecter de manière négative le marché en raison de la croissance de la création d’emploi, de la confiance des consommateurs et de la migration.
  • ✓ Le bilan des prévisions et tendances du marché immobilier en 2018 est sommes toute très positif !

 

Comparez 3 Courtiers

Remplissez le formulaire ci-dessous et 3 Courtiers IMMOBILIERS vous feront une Proposition. Comparez: Commission, Service & Personnalité

Copyright© 2018 Soumissions Courtiers
Membre du réseau de Soumissions Maison